Découvrez le futur « PRO PARK » d’EAG

Le « PRO PARK » le nouveau centre des pros, prêt pour la reprise en juillet 2018

Lundi soir, le président Bertrand Desplat a présenté le nouveau centre d’entraînement des pros de l’EAG.
Situé juste à côté de l’Akademi sur la commune de Pabu, le « Pro Park (le champ des pros en Breton) répond à la nécessité d’améliorer sans cesse les structures du club.

Un investissement de 7 millions d’euros dédié à la performance

L’ investissement d’un coût de 7 millions entièrement à la charge du club, permettra à En Avant de franchir une nouvelle étape. L’objectif est de concilier centre de performance et espace le plus ouvert possible vers l’extérieur, avec un sentier de randonnée, un parc paysager, des parkings pour les supporters. Avec deux terrains en gazon hybride, le même qu’au Roudourou, un demi-terrain pour l’entraînement des gardiens ou encore, un terrain de beach soccer, une fosse pour des matchs à cinq contre cinq etc.., les joueurs disposeront de ce qui se fait de mieux en matière de sols sportifs. Le cœur du projet, qui est aussi son aspect le plus spectaculaire, c’est le bâtiment ultramoderne de 1.200 m², aux lignes architecturales très soignées. À l’intérieur : de grands vestiaires, une salle de musculation derrière les baies vitrées, une espace de soins et de balnéothérapie et un autre de convivialité où les joueurs pourront se retrouver ou se restaurer.

Un lieu d’échange avec les supporters

Que les fans d’EAG se rassurent: le nouveau centre d’entraînement restera quotidiennement ouvert au public dans des conditions d’accueil optimales. Ainsi, une tribune végétale, bordera les terrains et une zone d’échange située à la sortie permettra l’échange avec les joueurs. On pourra y faire jouer les enfants ou même déguster son pique-nique.

Après les travaux du Roudourou et la construction de l’Akademi, le Pro Park constitue la troisième grande étape du projet de modernisation des infrastructures. Le début des travaux sont prévus pour le début de la semaine. L’objectif étant de permettre aux pros d’en prendre possession pour la reprise de la saison prochaine, en juin ou juillet 2018.

Cet investissement de sept millions d’euros est supporté par le club, exclusivement. Cet argent a deux valeurs aux yeux du club : celle du partage, car il va inonder l’ensemble du tissu économique local et régional. La deuxième, c’est un investissement, pas une dépense, pour rendre le club plus fort demain.

En compagnie du président Bertrand Desplat, Pierre Saliou, maire de Pabu, s’est félicité de la réalisation du projet. « C’est un accord gagnant-gagnant. En échange des terrains, nous récupérons les terrains du stade Yves Jaguin, où une fois démoli, nous construirons un lotissement. Je suis ravi qu’En Avant s’installe dans cet écrin de verdure à Rucaër à proximité du Roudourou. » Présent également aux côtés de Bertrand Desplat, Frédéric Gloro , directeur de l’ADAPEI (association départementale de parents et d’amis des personnes handicapées) se félicitait également de la collaboration avec En Avant. « Nous avons effectivement vendu la ferme et le foncier où se trouvent nos ateliers. Nous cherchons un autre endroit plus adapté. Au-delà de cette vente, nous allons signer une convention avec En Avant qui nous avait déjà fait confiance lors de l’Opération Kalon « . nous nous étions occupés du conditionnement des plaques. »