L’après guerre Les années Couquet

32e_de_finale_de_la_coupe_de_France_contre_Bruay-21f4bCoupe de France: 32e de finale contre Bruay-en-Artois

Les ravages de la seconde guerre mondiale passés, En Avant repart de plus belle. Hubert Couquet devient le nouveau président. Directeur des florissantes usines Tanvez, Couquet a de grands projets pour son club. Il attire à Guingamp des joueurs talentueux grâce aux emplois qu’il garantit. L’équipe prend des accents espagnols avec la présence de pas moins de cinq joueurs hispaniques. C’est à cette époque également que Marcel Schmitt quitte son Est natal pour venir s’installer dans les Côtes du Nord pour occuper le poste de gardien de but. Avec sa redoutable armada, En Avant goûte à nouveau à la Division d’Honneur de 1949 à 1953 et brille encore en coupe de France. La formation coachée par Duraz atteint les 32e de finale à deux reprises. En Avant doit s’incliner face aux pros de Sochaux (5-1) avant de chuter au même stade de la compétition à Rouen face à Bruay-en-Artois.

EAG_1948-49-3843e

En Avant lors de la saison 1948-1949

Durant cette période, le club est même tout proche de monter en CFA, le must du football amateur. Malheureusement, En Avant doit se résoudre à quitter la DH. Une descente mal digérée par l’impulsif Hubert Couquet. En 1955, le président frappe un gros coup. Il attire sur les bords du Trieux comme entraîneur-joueur, l’illustre Jean Prouff, international du stade Rennais, avec pour mission de faire remonter le club. Attendues sur chaque terrain de DHR, les « vedettes » d’En Avant échouent dans leur entreprise en finissant 3e du championnat. S’en suit une longue période de disette. Hubert Couquet, battu lors des élections municipales, démissionne. Sans son ambitieux président, on se dit qu’EN Avant va devoir se contenter du menu ordinaire. C’est sans compter sur la relève. Depuis le début des années 60, les équipes de jeunes d’En Avant tiennent le haut du pavé. Et c’est grâce à sa jeunesse triomphante que la renommée régionale des « rouge et noir » va devenir nationale

Gambardella_69-2-3507f

La Gambardella 1969:

La grande aventure d’En Avant a assurément pris racine dans l’épopée de son équipe junior en Coupe Gambardella lors de la saison 1969-70. Enchaînant les exploits aux quatre coins de la Bretagne, Paimpol (3-1), Rennes (3-2), Nantes (2-1), et La Rochelle (3-1) les jeunes guingampais font découvrir le club costarmoricain alors quasiment inconnu à l’échelon national. Malgré la défaite en quart de finale face aux futurs internationaux de l’AS Saint-Etienne (0-1), ce parcours permet aux jeunes de prendre conscience de leur potentiel. Dès, l’année suivante, les jeunes guingampais propulsent l’En Avant en DHR puis en DSR (1971) ! Tout va alors aller très vite…