1/2 Finale CdL : EA Guingamp – AS Monaco (2-2, 5 tab à 4)

LE MATCH :

IN-CRO-YABLE ! Au terme d’un scénario totalement fou et après avoir été mené de deux buts à la mi-temps, En Avant s’est qualifié pour la première fois de son Histoire pour la finale de la Coupe de la Ligue-BKT !

En supériorité numérique mais avec deux buts de retard à la mi-temps

Et pourtant, à la mi-temps, ce sont bien les Monégasques qui semblaient les plus proches d’une qualification. Pourtant réduits à dix rapidement suite à un tacle par derrière de Vainqueur sur Thuram (14′), les joueurs du Rocher ouvraient d’abord le score sur une superbe inspiration de Rony Lopes qui s’offraient un but acrobatique (0-1, 18′) avant que Golovin ne double rapidement la mise d’une frappe en angle fermé (0-2, 24′).

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes qui pratiquent un sport, stade et plein air

Une seconde période à sens unique

Une première période qui, malgré les apparences, ne douchait pas les espoirs d’un En Avant qui revenait des vestiaires totalement métamorphosé. Lancé dans la profondeur, il ne fallait que quelques secondes à Mendy pour réduire l’écart et redonner des couleurs à un Roudourou survolté (1-2, 46′). En supériorité numérique et plein d’allant, les Guingampais poussaient sans compter et faisaient reculer des Monégasques qui craquaient une seconde fois sur une frappe lointaine de Thuram (2-2, 55′). En dix minutes, En Avant venait d’inverser la tendance et n’en restait pas là. Les offensives se multipliaient. Rodelin reprenait de la tête l’un des nombreux corners de Rebocho mais ne trouvait pas le cadre (61′). Thuram était ensuite légèrement trop court pour couper un centre de Coco et s’offrir un doublé (63′). Pas plus de réussite pour Kerbrat qui, légèrement excentré, voyait Subasic sortir sa frappe au ras du poteau (75′).

L’image contient peut-être : 2 personnes, stade, foule et plein air

 

Une place en finale au bout du suspense

Ce sont donc les tirs au but qui devaient décider de l’issue de la rencontre. Déjà très en vue lors des séances des tours précédents, Caillard prenait la place de Johnsson dans les arrêts de jeu du temps réglementaire. Pari gagnant pour Jocelyn Gourvennec puisque le nouvel entrant repoussait les tentatives de Heinrich puis de Glik avant d’être sauvé par sa barre devant Diop. Très en vue durant toute la rencontre, Coco était récompensé de tous ses efforts en transformant la balle de match et en envoyant son équipe en finale de Coupe de la Ligue-BKT.

Pour le plus grand bonheur de Roudourou !

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et foule


LA FICHE TECHNIQUE :

EA Guingamp – AS Monaco 2-2 (5 tirs au but à 4)

11 216 spectateurs.

Arbitre : Jérôme Brisard.

Buts : Mendy (46′), Thuram (55′) pour Guingamp. Rony Lopes (18′), Golovin (24′) pour Monaco.

Tirs au but réussis : Rodelin, Roux, Rebocho, Phiri, Coco pour Guingamp. Fabregas, Ballo-Touré, Jemerson, Sidibé pour Monaco.

Tirs au but manqués : Eboa-Eboa, Thuram pour Guingamp. Heinrich, Glik, Diop pour Monaco.

Avertissements : Ndong (39′) pour Guingamp. Ballo Touré (60′) pour Monaco.

Expulsion : Vainqueur (14′) pour Monaco.

EA Guingamp : Johnsson (Caillard, 90’+3′) – Traoré, Kerbrat (cap), Eboa-Eboa, Rebocho – Phiri, Ndong (Rodelin, 46′) – Coco, Blas, Thuram – Mendy (Roux, 76′). Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.

AS Monaco : Subasic – Henrichs, Badiaschile, Glik, Ballo Touré – Vainqueur, Jemerson – Rony Lopes (Sidibé, 73′), Fabregas, Golovin (Diop, 78′) – Gelson Martins (Thuram-Ulien, 80′). Entraîneur : Leonardo Jardim.