D1 ARKEMA: J11 EAG-DIJON 1-1

 Samedi 7 décembre – Stade de l’Akademi (14h30)


Guingampaises et Dijonnaises se sont quittées ce samedi sur un match nul (1-1). Un résultat presque flatteur pour les filles de Frédéric Biancalani qui ont effectué leur match le plus approximatif depuis le début de saison. Pourtant tout avait parfaitement débuté. Dès la 9e minute, Desire Oparanozie ouvrait la marque d’un coup de tête piqué à la suite d’un corner parfaitement tiré par Ekaterina Tyryshkina. Un avantage de courte durée puisque Luna Gevitz trompait malencontreusement Solène Durand en déviant un centre tendu de Bonnet (16′). On ne savait pas encore que ce score serait définitif. Dans cette partie très pauvre sur le plan technique, les Dijonnaises se sont procurées les meilleures situations mais faute de justesse dans le dernier geste, elles restaient à la merci d’un but guingampais. Un but qui intervenait à 10 minutes de la fin quand Ekaterina Tyryshkina, seule au second poteau, propulsait le ballon dans les filets de Chavas. Malheureusement, le point était invalidé par l’arbitre pour une position de hors-jeu peu évidente.

GUINGAMP – DIJON 1-1

Stade de l »Akademi

Arbitre :Solenne Bartnik

Avertissements :Bonnet (63’) à Dijon, Tyryshkina (73’), Yango (90+2) à Guingamp

Les buts :

1-0  Désiré OPARANOZIE 9′ (Corner tiré par Tyryshkina depuis la droite qui arrive sur Oparanozie au second poteau à 7 m qui place une tête piquée alors que Chavas a manqué sa sortie)

1-1  Luna GEVITZ 16′ c.s.c. (Ballon perdu par Tyryshkina, qui profite à Bonet côté gauche qui délivre un centre tendu dévié par Gevitz au premier poteau hors de portée de Solène Durand

Guingamp :Durand (cap.) – Mansuy, Gevitz, Hudson, Hoarau ; Tyryshkina (Le Mouël, 81’) – Traoré (Robert 59’), Daoudi (Palis 72’), Yango, Fleury – Oparanozie

Remplaçantes : Fauvel (G), Sotier, Peniguel

Dijon :Chavas – Goetsch, Trevisan, Awona, Bonet – Bussaglia (cap.), Nakkach (Stephen 87’) ; Barbance (Lavaud 84’), Declercq, Solanet, – Bouillot (Barrier, 78’)

Remplaçantes: Pinel (G), Chaney, Dechilly


Frédéric Biancalani:   » Dijon? Un vrai test pour nous « 

Dans quel état d’esprit abordez-vous ce match face à Dijon?

On se doit de prendre ce match très au sérieux. Dijon est certes, derrière nous au classement mais si on regarde attentivement l’évolution de leur parcours, on s’aperçoit qu’elles restent sur 6 matchs sans défaite. ça veut dire quelque chose. Dijon possède une équipe très solide qui a perdu ces 4 premiers matchs face aux grosses équipes de notre championnat mais qui ne s’est pas désunie. Elles ont un peu la même trajectoire que nous d’ailleurs puisqu’après avoir battu Metz lors de la première journée, on perdu 3 fois d’affilée (à Marseille contre Soyaux et contre Lyon). En tout cas je m’attends à un match difficile et serré.

Votre match nul à Montpellier (1-1) lors du match en retard, a confirmé votre réputation d’équipe difficile à jouer et à battre?

Certes on est sur une bonne dynamique mais je trouve qu’on concède encore trop de situations dangereuses à nos adversaires. J’ai bien aimé l’intensité qu’on a mis à Montpellier en seconde période, la première était moins aboutie. On a réalisé un bon match nul mais je le répète, tout reste fragile. Les filles doivent être encore plus vigilantes et efficaces dans les deux surfaces si on veux tenir un petit rôle à notre niveau dans ce championnat.

Malgré la qualité de l’adversaire, l’objectif reste la victoire?

L’objectif, c’est de gagner même si notre parcours à domicile est entaché de défaites qu’on aurait pu éviter (Soyaux, Fleury). Contre Dijon qui est un adversaire de qualité, il nous faudra faire preuve d’un supplément d’âme pour l’emporter. On ne peut pas se contenter du minimum. On se crée des occasions à chaque match, c’est une réalité. Dans le but de progresser encore,Il faut qu’on soit dans l’état d’esprit d’être plus efficace.

Dijon marque peu de buts (6 en 10 matchs), Elise Bussaglia, la milieu de terrain internationale, en a inscrit 4. Est-ce le principal danger de cette équipe?

Elise Bussaglia n’est pas toute seule dans cette équipe, les 6 derniers matchs sans défaite le prouve. Elise est une très bonne joueuse sur et en dehors du terrain. Elle a certainement joué un grand rôle dans le redressement de l’équipe après leur départ compliqué. En tout cas, cette rencontre contre Dijon est un vrai test.