Christophe KERBRAT, nouveau capitaine de l’EAG

Samedi dernier à Brest, Christophe Kerbrat portait le brassard de capitaine lors de la première période. Un rôle qu’il va tenir désormais au quotidien: le coach Antoine Kombouaré l’a choisi  pour en faire son capitaine.

Christophe, quel a été ton sentiment au moment où le coach Antoine Kombouaré t’a demandé de devenir le nouveau capitaine d’En Avant?

A partir du moment où nous avons compris que Jimmy (Briand) allait nous quitter, je pensais bien que le coach choisirait un autre ancien du vestiaire comme Jérémy Sorbon, moi même, Etienne ou quelqu’un dans ce profil-là. Pour moi, c’est un grand honneur de porter ce brassard surtout dans ce club de l’En Avant de Guingamp qui m’a permis de gravir tous les échelons. C’est vrai que le jour de mon arrivée en 2012 en provenance de Plabennec, j’étais loin de m’imaginer la progression du club comme la mienne. J’étais encore plus loin d’imaginer devenir un jour le capitaine d’En Avant.

Être capitaine, ça implique quoi exactement?

Déjà, l’exemplarité. Ça oblige aussi à être bon et régulier aux entraînements comme en match. J’ai eu la chance d’observer Lionel Mathis puis Jimmy Briand depuis que je suis au club. Deux grands capitaines, avec chacun leur personnalité. Lionel comme Jimmy, faisaient l’unanimité dans le vestiaire par leur approche, leur expérience, leur palmarès, leurs comportements exemplaires et leur générosité. Le capitaine c’est aussi le relais entre le coach et les coéquipiers. Cette responsabilité est importante mais doit aussi être partagée par tous les joueurs. On doit tous être des capitaines sur le terrain comme en dehors. De ce côté là, il n’y a aucune inquiétude. Le vestiaire à Guingamp est on ne peut plus sain. Tous les joueurs qui ont signé ici ces dernières années l’ont souligné dès qu’ils ont été interrogés sur le sujet.