D1 Arkema 2020-21

L’article du Télégramme:

D1féminine. Issy – En avant Guingamp : 1-6

0-0 à la pause, 6-1 à l’arrivée ! Même en ne jouant qu’à temps partiel, Guingamp s’est imposé largement dans les Hauts-de-Seine.

D1féminine. Issy – En avant Guingamp : 1-6

Une semaine après le 14-0 concédé face au PSG, Issy ne pouvait avoir déjà effacé ce terrible traumatisme. Les Guingampaises le savaient, mais elles ont pourtant oublié de jouer en première période. En revanche, tout s’est arrangé pour le club des Côtes-d’Armor au retour des vestiaires, d’où ce large succès, un brin flatteur..

La D1 version femmes avait eu son choc au sommet la veille au soir avec PSG – Lyon. En ce samedi il s’agissait plutôt d’un duel de bas de tableau, surtout au vu d’une période initiale très faible et quasiment dépourvue d’occasions sur le synthétique de Boulogne-Billancourt.

« A la mi-temps, j’ai demandé aux joueuses d’arrêter d’évoluer à deux à l’heure et de changer de rythme, raconte l’entraîneur guingampais Frédéric Biancalani. Il fallait aussi mettre davantage d’intensité et de présence dans la surface de réparation adverse. Elles ont su le faire ! »

Doublé de Cambot

Dès la 47e, une frappe en lucarne gauche sous la barre de Sarah Cambot allait débloquer le compteur breton et la situation. Issy égalisera certes sur une superbe frappe lointaine là aussi de Kaabachi (54e) avant de « plonger » physiquement et moralement suite au tir enroulé gagnant de Robert (60e).

Quatre buts guingampais suivront en effet, trois sur des mouvements collectifs construits et un sur penalty avec, au passage, un doublé pour Cambot et la bonne rentrée de Peniguel. « Issy est une équipe blessée que nous aurions pu bousculer plus tôt », conclut Biancalani. « Le résultat est là et il nous permet de conserver une bonne dynamique. Il est aussi évident que si nous voulons prétendre à mieux dans ce championnat, il faudra jouer à chaque fois 90minutes de haut niveau ».