EAG- LAVAL (2-1) : Premier succès pour En Avant

Après les oppositions internes et la quatorzaine imposée à l’ensemble du groupe, les hommes de Sylvain Didot ont remporté leur premier match de préparation face au Stade Lavallois. Une victoire (2-1) acquise à l’issue d’une prestation très encourageante!

Les Guingampais dangereux, les Lavallois opportunistes.

Les Guingampais prenaient le match en main dès le coup d’envoi et se montraient immédiatement dangereux avec une double occasion pour Jérémy Livolant. Le Finistérien profitait tout d’abord, d’un bon centre de Yeni Ngbakoto pour expédier un tir puissant repoussé par le portier lavallois, Alexis Sauvage. Sur le corner qui suivait, Jérémy héritait du ballon et  expédiait une superbe demi-volée sur le montant des buts lavallois. On jouait depuis 3 minutes.

Bien dans leur match, les Guingampais se faisait toutefois surprendre sur la première incursion des Lavallois. Mehdi Boudjemaa, le Guingampais prêté au Stade Lavallois, ouvrait la marque d’une frappe des 15 mètres involontairement déviée par Felix Eboa Eboa hors de portée de Nicolai Larsen. Il s’agissait de la première frappe cadrée pour les joueurs mayennais.

L’équipe de Sylvain Didot accentuait sa pression en fin de première mi-temps. Après un but refusé à Yeni Ngbakoto pour une position de hors-jeu puis un lob à nouveau de Yeni Ngbakoto sur la barre, En Avant obtenait logiquement l’égalisation dans le temps additionnel. Retenu par le maillot dans la surface, Yannick Gomis se chargeait de transformer le penalty en prenant Alexis Sauvage à contre-pied (45′).

Un changement de dispositif et une défense lavalloise sous pression

En début de seconde période, Sylvain Didot adoptait un nouveau dispositif tactique avec une défense à trois dans l’axe encadrée par Jérémy Livolant et Pedro Rebocho sur les côtés. Une réorganisation qui n’était sans doute pas étrangère à la montée en puissance guingampaise. Le jeu était agréable, les combinaisons nombreuses, et c’était finalement sans surprise que les joueurs de Sylvain Didot, trouvaient la faille. Cette fois sur une splendide action construite. Au départ de l’action, Yannick Gomis se débarrassait de deux mayennais sur l’aile droite avant de repiquer dans l’axe,  puis de s’appuyer sur Yeni Ngbakoto avant de servir Pedro Rebocho : le centre impeccable du Portugais, était repris victorieusement dans les 6 mètres par Yeni Ngbakoto (57′).

À l’heure de jeu, le coach procédait à 8 changements d’un seul coup. Une grand moment pour certains jeunes de l’Akademi comme Tristan Muyumba qui revêtait pour la première fois la tunique des pros. La fin de match restait intéressante et c’est en toute logique qu’En Avant remportait son premier succès de la saison face à un adversaire invaincu jusque-là lors des ses 3 matchs de préparation.