J3 – Ligue 2 BKT – EAG – HAC (1-3) : Le récit du match

LE MATCH :

Après une semaine mouvementée en coulisses et pour la première sur le banc de Mécha Bazdarevic, En Avant a été victime du froid réalisme de Havrais pourtant bousculés tout au long de la rencontre.

Malgré un beau soleil et sur une pelouse toujours aussi parfaite, la rencontre démarrait au plus mal. Un premier contre Havrais mené à la vitesse de l’éclair voyait Ben Mohamed centrer vers Thiaré qui ajustait sa reprise du plat du pied, seul face au but (0-1, 6′).

Difficile de faire pire et pourtant, les Guingampais gardaient leur volonté de jouer intacte et multipliaient les mouvements sur le côté droit où Mellot et Pelé multipliaient les débordements. Très actif sur le front de l’attaque, Gomis pressait haut, récupérait le ballon dans les pieds de Ben Mohamed mais voyait sa frappe en angle (très) fermé filer devant le but (14′). Une belle situation qui tardait à en appeler d’autres.

Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir En Avant prendre véritablement le jeu à son compte. Et s’offrir de véritables occasions. A la conclusion d’un superbe mouvement lancé depuis un six mètres joué court par Larsen, un M’Changama en bout de course écrasait trop sa frappe (29′). A l’assaut des buts Havrais, Niakaté manquait ensuite le cadre en reprenant de la tête un coup-franc de M’Changama (32′). Pelé (35′) puis M’Changama (42′) tentaient encore leur chance mais sans réussite.

Le son de cloche était totalement différent côté Havrais puisque, sur une de leurs rares sorties et en plein coeur de la domination Guingampaise, Cornette remontait le terrain, était contré par Mellot qui remettait involontairement le ballon vers Thiaré. A la réception de cette offrande, l’attaquant Normand ne manquait pas le cadre et l’occasion de s’offrir un doublé (0-2, 45′).

Un scénario cruel pour En Avant qui maintenait son emprise sur le jeu au retour des vestiaires. Bien décalé par Gomis, Ngbakoto contournait Gorgelin mais ne trouvait pas de situation de frappe (54′). Niakaté ensuite voyait sa demi-volée puissante être trop croisée et effleurer le poteau (56′).

Et puisque le scénario semblait devoir être implacable, les Havrais aggravaient le score sur un coup-franc excentré que le malheureux Mellot, à la lutte avec Thiaré, accompagnait involontairement dans son but (0-3, 69′).

La réduction du score quasiment immédiate de Phaëton à vingt minutes du coup de sifflet final redonnait un semblant d’espoir au Roudourou (1-3, 72′). Mais la dernière opportunité Guingampaise était symptomatique d’un match qui avait déjà choisi son camp. A la réception d’un bon centre de Phaëton, Livolant voyait sa reprise à bout-portant être miraculeusement repoussée par un défenseur Havrais (90′). Il y a des jours comme cela où rien ne sourit…

 



 

LA FICHE TECHNIQUE :

EA Guingamp – Le Havre AC 1-3 (0-2)

Arbitre : Frank Schneider.

Buts : Phaëton (73′) pour Guingamp. Thiaré (6′ et 45′), Mellot (69′ csc) pour Le Havre.

Avertissements : Sorbon (36′), Niakaté (63′), Mellot (67′) pour Guingamp. Mayembo (25′), Coulibaly (31′), Bonnet (68′), Ben Mohamed (75′) pour Le Havre.

EA Guingamp : Larsen – Mellot, Sorbon, Niakaté, Rebocho – M’Changama (cap), Romao (Fofana, 88′) – Pelé (Ndenbé, 80′), Rodelin (Phaeton, 65′), Ngbakoto (Livolant, 65′) – Gomis. Entraîneur : Mécha Bazdarevic.

Le Havre AC : Gorgelin – Coulibaly, Mayembo, Basque, Ben Mohamed – Lekhal, Fontaine – Cornette (Fofana, 81′), Abdelli (Gomes, 89′), Bonnet (Gibaud, 68′) – Thiaré. Entraîneur : Paul Le Guen.