Kenavo Étienne

Ce samedi face à Nîmes, Étienne Didot disputera au Stade de Roudourou le dernier match  à domicile de son exceptionnelle carrière. Après 18 saisons au plus haut niveau, le Paimpolais raccrochera les crampons mais son nom restera gravé dans l’histoire du football breton et français.

Les chiffres parlent d’eux-même.  Avec 458 matchs joués, le Breton devrait rentrer dans le cercle très fermé des 30 joueurs ayant disputé le plus de match en première division depuis 1932, date du premier championnat professionnel. S’il est aligné par Jocelyn Gourvennec samedi, Étienne se  classera 30e juste derrière Manuel Amoros, défenseur légendaire de l’Équipe de France.

Le 9 janvier dernier, Etienne s’était offert un magnifique cadeau en atteignant la barre symbolique des 500 matchs pros à l’occasion de la qualification historique d’ En Avant face au Paris Saint-Germain en Coupe de la Ligue. À 35 ans, Étienne, profondément attaché à sa région, va terminer son aventure de footballeur devant les supporters guingampais. Signe du destin, ce sera dans le stade où il venait s’asseoir avec son père pour rêver devant les crochets déroutants de Stéphane Carnot et pour supporter l’En Avant de Guingamp.

KENAVO L’AMI !