photo equipe

L1 Conforama – J16 : Dijon FCO – EA Guingamp (2-1)

LE MATCH :

Après avoir livré une bonne prestation sans être récompensés face à Nice (0-0), les Guingampais se déplaçaient à Dijon avec la ferme intention d’y décrocher un bon résultat.

Et les premiers instants de la partie allaient en ce sens. Eboa-Eboa adressait un centre depuis son couloir droit vers Rodelin qui parvenait à reprendre mais pas à surprendre Allain (2′). Surpris, le gardien Dijonnais allait l’être quelques instants plus tard. Thuram débordait côté gauche et trouvait en retrait Benezet qui voyait sa reprise du plat du pied être repoussée sur sa ligne par Haddadi qui empêchait En Avant d’ouvrir le score (12′).

Un tournant dans ce premier acte puisque, jusque-là totalement inoffensifs, les Dijonnais transformaient leur première et quasi unique opportunité du premier acte. A la réception d’un long centre venu de la gauche, Jeannot reprenait de volée et plaçait le ballon hors de portée de Johnsson (1-0, 14′). Cruel pour des Guingampais qui accusaient le coup et éprouvaient désormais toutes les peines du monde à se projeter vers l’avant et à se montrer dangereux. Rien à signaler non plus côté Dijonnais hormis une dernière frappe puissante d’Abeid bien captée par Johnsson (45′).

Dijon termine à 10

Au retour des vestiaires, En Avant prenait le jeu à son compte et étouffait des Dijonnais désormais incapables de ressortir proprement les ballons. Malgré une nette possession territoriale, les Guingampais peinaient toujours autant à se montrer dangereux. Au terme d’un petit festival technique, Blas montrait la voie à suivre mais sa frappe à ras de terre n’inquiétait pas Allain outre mesure (57′). Recroquevillés dans leur camp, les Dijonnais multipliaient les petites fautes. Sur l’une d’elles, Lautoa écopait d’un second carton jaune synonyme d’expulsion (71′).

Un scénario cruel

Les faits de jeu semblaient avoir enfin basculé du bon côté. Une impression vite confirmée par Coco qui reprenait parfaitement un énième centre de Rebocho et remettre, enfin et logiquement, les deux équipes à égalité (1-1, 80′). Un nouveau match démarrait avec des Guingampais avec le match en mains et déterminés à forcer la décision.

Hélas, mille fois hélas, sur un contre anodin et d’une frappe lointaine, Haddadi surprenait Johnsson qui laissait involontairement filer le ballon derrière sa ligne (2-1, 85′). Un scénario cruel que Thuram tentait bien d’enrayer mais en vain puisque son ultime tentative était repoussée par Allain (90’+3′).


La réaction de Jocelyn Gourvennec :

«C’est rageant. Il y a une déception énorme. Par rapport au résultat, car on donne la victoire à Dijon. Et par rapport à notre première période, indigne d’une équipe qui veut se maintenir. Dijon a marqué sur une demi-occasion mais nous avons su réagir en deuxième période, en mettant plus d’intensité. L’égalisation est venue logiquement et, quand Dijon s’est retrouvé à dix, on travaillait pour que ça bascule de notre côté en fin de match. Et puis il y a cette erreur de Johnsson, sur une frappe qui n’est même pas dangereuse. Une erreur que je ne comprends pas. Et que lui-même ne comprend pas. C’est comme ça. Il faudra montrer plus de choses samedi contre Amiens.»


LA FICHE TECHNIQUE :

Dijon FCO – EA Guingamp 2-1 (1-0)

Arbitre : Thomas Léonard.

Buts : Jeannot (14′), Haddadi (85′) pour Dijon. Coco (79′) pour Guingamp.

Avertissements : Rosier (18′), Tavares (45′), Lautoa (59′ et 71′), Haddadi (81′) et Abeid (89′) pour Dijon. Rebocho (43′) pour Guingamp.

Expulsion : Lautoa (71′) pour Dijon.

Dijon FCO : Allain – Rosier, Lautoa, Yambéré, Haddadi – Amalfitano, Abeid, Sammaritano (Saïd, 69′), Jeannot (Ciman, 73′) – Tavares, Sliti (Marié, 89′). Entraîneur : Olivier Dall’Oglio. Non utilisés : Ntumba (g), Chafik, Balmont, Doumbouya.

EA Guingamp : Johnsson – Eboa-Eboa (Traoré, 86′), Kerbrat (cap), Sorbon, Rebocho – Blas, Didot – Coco, Rodelin (Phaeton, 64′), Benezet (Ngbakoto, 46′) – Thuram. Entraîneur : Jocelyn Gourvennec. Non utilisés : Caillard (g), Tabanou, Phiri, Fofana.