L1 Conforama – J29 : EA Guingamp – OGC Nice (2-5)

LE MATCH :

Auteur d’une bonne première demi-heure, En Avant s’est lourdement incliné ce dimanche après-midi au Roudourou face à Nice (2-5).

Pourtant, les Guingampais démarraient la rencontre tambour battant. Agressifs à la récupération et auteurs d’un pressing haut, Briand et ses partenaires mettaient immédiatement en difficulté l’arrière-garde Niçoise. Très actif sur le front de l’attaque, Thuram était déséquilibré dans la surface de réparation et obtenait un pénalty que Grenier transformait pour ouvrir logiquement le score (1-0, 9′).

Une belle récompense qu’En Avant pensait pouvoir bonifier dans les instants qui suivaient. Bien lancé par Grenier, Coco était à son tour bousculé dans la surface de réparation Niçoise mais n’obtenait pas un pénalty pourtant incontestable (11′). Petite cause, grands effets puisque jusque-là mis en difficulté, le Gym allait faire preuve d’un froid réalisme sur sa première opportunité. Au terme d’un contre tout en vitesse, Pléa venait tromper Johnsson avec sang froid (1-1, 24′).

Le show Pléa venait de démarrer. Pléa pensait d’ailleurs récidiver et donner l’avantage à son équipe juste avant la pause mais sa tête lobée venait heurter le poteau de Johnsson (42′). Ce n’était en fait que partie remise puisque dès le retour des vestiaires, l’attaquant Niçois s’offrait un doublé en croisant imparablement sa frappe (1-2, 47′).

Malgré des circonstances défavorables, En Avant ne baissait pas les bras mais s’exposait aux contres Niçois. Sur l’un d’eux, Pléa enfonçait le clou et s’offrait un triplé (1-3, 58′). Le réalisme Niçois contrastait assez nettement avec le manque de réussite de Guingampais qui manquaient de revenir à la marque par l’intermédiaire de Benezet (66′), Blas (68′) ou de Thuram (77′). C’est en fait… Marlon qui redonnait de l’espoir au Roudourou en prolongeant contre son camp un coup-franc bien frappé par Grenier (2-3, 83′).

Un espoir malheureusement vite réduit à néant puisque Srarfi plombait tout suspense en redonnant immédiatement deux buts d’avance à son équipe (2-4, 86′). Le calvaire Guingampais ne s’arrêtait pas là puisque Pléa profitait du temps additionnel pour s’offrir un quadruplé (2-5, 90’+3′).


LA FICHE TECHNIQUE :

EA Guingamp – OGC Nice 2-5 (1-1)

Arbitre : Stéphane Jochem.

Buts : Grenier (9′ sp) et Marlon (83′, csc) pour Guingamp. Pléa (24′, 47′, 58′ et 90’+3′) et Srarfi (86′) pour Nice.

Avertissements : Briand (30′), Tabanou (61′), Martins-Pereira (75′)  pour Guingamp. Sacko (28′) pour Nice.

EA Guingamp : Johnsson – Martins-Pereira, Kerbrat, Eboa-Eboa, Tabanou – Deaux (Blas, 67′), Didot (Benezet, 59′) – Thuram, Grenier, Coco (Ngbakoto, 84′) – Briand (cap). Entraîneur : Antoine Kombouaré. Non utilisés : Caillard (g), Rebocho, Diallo, Phiri.

OGC Nice : Benitez – Burner (Souquet, 72′), Dante (cap), Marlon, Le Marchand – Saint-Maximin (Srarfi, 78′), Seri, Cyprien, Lees-Melou, Sacko (Sarr, 85′) – Pléa. Entraîneur : Lucien Favre. Non utilisés : Cardinale (g), Coly, Tameze, Makengo.