Ligue 2 BKT – J17 : EA Guingamp – Dijon FCO (3-2)

LE MATCH :

Au terme d’un incroyable scénario qui l’aura vu être mené 0-2, En Avant a su totalement inverser la tendance pour finalement s’imposer face à Dijon (3-2).

Dès les premiers instants de la rencontre, Barthelmé donnait la tendance d’une soirée de grand spectacle. D’une frappe flottante des vingt mètres, le numéro 28 guingampais obligeait tout de suite Reynet à une superbe détente pour empêcher une ouverture du score rapide (1′). Les dijonnais réagissaient quelques minutes plus tard et, suite à une perte de balle de Sampaio, il fallait un grand Basilio pour repousser la tentative de Scheidler (6′).

Très entreprenantes, les deux équipes se rendaient coup pour coup et le ballon circulait d’un camp à l’autre, à l’image de ce centre de Livolant sur lequel Pierrot se jetait, mais sans succès (12′).

Les vingt premières minutes passées, Dijon prenait peu à peu le jeu à son compte. Très actif sur le front de l’attaque, Scheidler était sanctionné d’une faute sur Lemonnier avant de placer sa frappe croisée hors de portée de Basilio et voyait son but être logiquement refusé (34′). Sur l’action suivante, l’attaquant dijonnais ne laissait cette fois pas passer sa chance en plaçant une tête puissante au ras du poteau (0-1, 38′).

En Avant s’en remettait alors à Basilio pour repousser une frappe à bout-portant de Younoussa (40′) mais voyait Dijon doubler la mise dès le retour des vestiaires, lorsque Schleider filait au but et ajustait Basilio d’un ballon piqué (0-2, 47′).

Mené 2-0, En Avant inverse totalement la tendance

Mal engagée, la rencontre était rapidement et totalement relancée. Pierrot suivait une première frappe de Barthelmé repoussée par Reynet pour réduire l’écart (1-2, 51′). Le fameux troisième but marqué dans un match permettait à En Avant de se remettre à y croire.

A la réception d’un centre de Ndenbe, Merghem obligeait ensuite Reynet à repousser sur sa ligne (58′). Asphyxiés par l’enthousiasme guingampais, les dijonnais reculaient et cédaient sur un but venu d’ailleurs. Entré en jeu quelques minutes auparavant, Gomis plaçait en effet une frappe flottante lointaine qui terminait dans la lucarne et faisait exploser le Roudourou (2-2, 72′).

Sur sa lancée, En Avant insistait pour arracher la victoire. Mission en bonne voie lorsque sur un corner rapidement joué, Roux s’élevait plus haut que tout le monde et, de près, catapultait de la tête le ballon au fond des filets (3-2, 78′). Dès lors, les Guingampais s’attelaient à tenir leur avantage. Hormis sur une ultime tentative croisée de Benzia, le Roudourou ne tremblait plus et pouvait fêter une victoire obtenue au terme d’un scénario renversant.

LA FICHE TECHNIQUE :

EA Guingamp – Dijon FCO 3-2 (0-1)

Arbitre : M. Aurélien Petit.

7 388 spectateurs.

Buts : Pierrot (51′), Gomis (72′) et Roux (78′) pour Guingamp. Scheidler (38′ et 47′) pour Dijon.

Avertissements : Ba (43′), Diarra (83′) pour Guingamp. Younoussa (32′), Traoré (67′) pour Dijon.

EA Guingamp : Basilio – Sivis, Sampaio, Lemonnier, Ndenbe – Muyumba (Roux, 54′), Ba (Diarra, 54′) – Livolant, M’Changama (cap), Barthelmé (Merghem, 54′) – Pierrot. Entraîneur : Stéphane Dumont.

Dijon FCO : Reynet – Traoré, Ngouyamsa (Ecuele Manga, 28′), Congré (cap), Rocchia – Jacob, Benzia, Pi (Deaux, 10′), Younoussa (Ahlinvi, 76′), Dobré – Scheidler (Soumaré, 76′). Entraîneur : Patrice Garande.