Ligue 2 BKT – J29 : AC Ajaccio – EA Guingamp (0-2)

LE MATCH :

Grâce à des buts de Fofana et de Pierrot, les Guingampais ont mis un terme à série de matches sans victoire en s’imposant sur la pelouse d’Ajaccio (0-2).

Pour ce déplacement en Corse, Fred Bompard alignait un onze remanié avec notamment la première titularisation de Ntep ou une charnière centrale inédite Romao-Sampaio. Et En Avant entrait plutôt bien dans la partie. De l’extérieur du pied droit, M’Changama obligeait Leroy à intervenir une première fois (2′). Quelques instants plus tard, Ntep était devancé in extremis au moment de reprendre un centre de Livolant (5′).

Fofana montre la voie

Appliqués à bien défendre et à ressortir rapidement le ballon en contre, les Guingampais maîtrisaient plutôt sereinement les débats. Sur un corner frappé par M’Changama, ils étaient même récompensés de leur bonne entame par Fofana qui plaçait une tête au ras du poteau pour ouvrir le score (0-1, 22′).

Si Sampaio devait intervenir avec autorité devant Moussiti-Oko (34′), c’est bien Fofana qui était tout proche de s’offrir un doublé en reprenant un corner de M’Changama mais Leroy sortait cette fois le grand jeu pour l’en empêcher (44′).

Jusqu’alors très peu sollicité, Basilio devait attendre le second acte pour se mettre en évidence en remportant un premier face à face avec Bayala (50′), en captant en deux temps une frappe lointaine de Diallo (54′) puis en claquant au dessus de sa barre un coup-franc de Barreto (58′).

Face au réveil Corse, En Avant insistait pour se mettre à l’abri et allait se créer plusieurs opportunités de break après l’heure de jeu. Bien décalé dans la surface, Ntep écrasait malheureusement trop sa frappe (62′) avant que Romao ne voie sa demi-volée être sortie du bout des gants par Leroy (63′). Livolant manquait ensuite le but vide après une frappe de Ntep repoussée par Leroy (65′).

Infranchissable Basilio, Pierrot buteur

A défaut de doubler la mise, En Avant restait sous la menace Corse mais pouvait compter sur Basilio et son superbe arrêt devant la reprise acrobatique de Courtet pour maintenir son avantage au score (71′).

A vingt minutes du terme, Bompard procédait aux premiers ajustements en faisant entrer Rodelin puis Pierrot et Didot, pour sa première apparition professionnelle. Des choix payants puisque sur un contre mené par Rodelin, Pierrot ajustait Leroy d’une frappe croisée et donnait de l’air à son équipe (0-2, 78′). Infranchissable, Basilio continuait quant à lui d’écœurer les attaquants Corses en multipliant les parades de grande classe (90′ et 90’+4′).

Avec ses deux buts d’avance, En Avant pouvait savourer sa première victoire de l’ère Fred Bompard. Une victoire qui permet de sortir de la zone rouge avant le prochain match à domicile contre Rodez.


LA FICHE TECHNIQUE :

AC Ajaccio – EA Guingamp 0-2 (0-1)

Arbitre : M. Benjamin Lepaysant.

Buts : Fofana (22′) et Pierrot (78′) pour Guingamp.

Avertissements : Diallo (61′), Bayala (73′), Nouri (87′) pour Ajaccio. M’Changama (51′), Sampaio (53′), Ba (58′) pour Guingamp.

AC Ajaccio : Leroy – Youssouf, Avinel (cap), Kalulu, Diallo – Bayala, Njiké, El Idrissy (Nouri, 59′), Barreto, Laci (Marchetti, 76′) – Moussiti-Oko (Courtet, 68′). Entraîneur : Olivier Pantaloni.

EA Guingamp : Basilio – Mellot, Sampaio, Romao, Palun – Ba (Didot, 72′), Fofana, M’Changama (cap) – Livolant (Pierrot, 72′), Gomis (Phaëton, 82′), Ntep (Rodelin, 68′). Entraîneur : Fred Bompard.