Raymond Keruzoré a inauguré sa statue à Carhaix

Légende du football breton et d’En Avant Guingamp, Raymond Keruzoré a inauguré sa statue dimanche à Carhaix

La délégation guingampaise. de gauche à droite: Alain Thiboult, Aimé Dagorn, Alain Guyader, Gilles Rolland, Yvan Le Quéré, François Blin, Raymond Kéruzoré, Jacques Cadran, Fred Legrand, Loïc Jouan, Christian Amourette, Gilbert Le Goff.

​L’ancien footballeur breton Raymond Keruzoré a désormais sa statue dans la ville de Carhaix. Elle a été inaugurée ce dimanche 24 octobre 2021 en présence de nombreux grands joueurs bretons qui l’ont accompagné tout au long de sa carrière.

Raymond Keruzoré avec Christian Troadec, maire de Carhaix au moment de dévoiler la statue.

Il y avait du beau monde ce dimanche 24 octobre 2021 sur le boulevard de la République à Carhaix (Finistère). Dans la foule, d’anciens grands footballeurs professionnels des dirigeants de clubs et personnalités du monde du football.

Tous sont venus pour l’inauguration de la statue de Raymond Keruzoré, légende du foot breton né à Châteauneuf-du-Faou, qui entre dans le panthéon des plus populaires des Bretons de la ville de Carhaix, aux côtés de Bernard Hinault, Louison Bobet et des sœurs Goadec, entre autres.

Georges Cadiou, la voix du football breton, a lancé la cérémonie, rappelant le parcours de Raymond Keruzoré.

Une carrière professionnelle qui démarre en 1967 au Stade Rennais avec Jean Prouff et côtoie le président Jean Rohou, ancien maire de Carhaix.

Il participe à l’épopée rennaise en Coupe de France 1971. Il part en 1973 vers l’Olympique de Marseille, et revient un an plus tard à Rennes. En 1975, le milieu de terrain endosse le maillot du Stade Lavallois alors en D1. Il y reste quatre saisons et marque à jamais l’histoire du club mayennais : le Breton est élu joueur du siècle.

A 28 ans, Raymond Kéruzoré rejoint le Stade Brestois en 1979 avant de répondre favorablement à la proposition de Noël Le Graët qui lui confie la double casquette d’entraîneur-joueur de 1981 à 1984. Il met un terme à sa carrière de joueur pour devenir l’entraîneur à succès de l’EAG jusqu’en 1986. Cette dernière saison, En Avant dispute les barrages d’accession en D1.

Keruzoré joue deux fois en équipe de France. Il a ensuite entraîné au plus haut niveau à Brest et Rennes, Quimper et Tours puis achève sa carrière sportive sur le banc des DC Carhaix en 1999.

Un parcours mythique, qui en fait « le meilleur joueur breton de l’histoire », selon un classement du magazine France Football en 2015.