L1 Conforama – J16 / ESTAC – EAG (0-1)

En Avant se déplaçait au Stade de l’Aube, et affrontait Troyes ce soir dans le cadre de la 16ème journée de Ligue 1 dans un froid glacial. Match important pour la confiance : Guingamp devait se relancer et s’est imposé un but à zéro grâce à une réalisation de Jimmy Briand à la 22ème minute. Prochain rendez-vous à domicile face à Dijon. 

LE MATCH : 

Les premières minutes ne donnaient pas beaucoup d’occasions mais c’est sur corner qu’En Avant va saisir sa chance. Alors que la première tentative guingampaise était signée Phiri : le milieu de terrain d’EAG frappait au but, et obligeait Mamadou Samassa à dégager la balle en corner. Le capitaine des Rouge et Noir, Jimmy Briand, inscrit alors le premier but de la rencontre (0-1, 22e). L’ESTAC va tenter de réagir, en vain, car Guingamp restera solide. Plusieurs tentatives sont repoussées par le portier Guingampais Kallé Johnsson. Avant la mi-temps, François Bellugou sera expulsé pour une faute grossière sur Thuram. Les deux équipes seront réduits à 10 toutes les deux puisque c’est Ludovic Blas qui écopera de son second carton jaune et se voit quitter le terrain prématurément. En Avant va tenir le score et remporter une victoire très importante pour la suite !

LES RÉACTIONS DES COACHS :

ANTOINE KOMBOUARÉ :

« Même si nous faisons une très belle première mi-temps, nous n’avons pas su jouer en seconde période et profiter de la supériorité numérique. A dix contre dix, les Troyens ont poussé, et nous avons fini par trembler en fin de match. C’est un immense bravo que je fais à mes joueurs. C’est une victoire totalement méritée. Nous avons eu la main-mise sur le match. Nous n’avons pas été aussi audacieux pour marquer un second but. Mes joueurs m’ont surpris dans la façon dont ils avaient la maîtrise. Je pense que Troyes n’a pas fait la prestation que Jean-Louis Garcia espérait après son gros match à Paris. »

JEAN-LOUIS GARCIA :
« Ce n’est pas une bonne soirée. Tout s’est mal goupillé ce soir. Nous avons fait une entame très équilibrée, mais nous ne nous sentions pas aussi compacts et solides que d’habitude. Guingamp nous a fait courir. En première période, il y a eu trois occasions franches de chaque côté. Le gros coup dur sera l’expulsion de François Bellugou en fin de mi-temps. Puis en seconde période, nous avons tenté, nous avons poussé, mais avec moins de précision technique que d’habitude. Nous n’avons pas assez cadré. Nous avons tenté de faire la différence en fin de rencontre avec deux avant-centres. C’est une déception pour nous.

LE CLASSEMENT :