NATIONAL 2

 

1ere journée N2

SM CAEN (B) – EA GUINGAMP (B) : 1-3

Auteur d’une seconde période d’une implacable efficacité, l’EA Guingamp (B) a débuté sa saison de la meilleure des manières en prenant le pas sur la réserve de Caen, samedi après-midi (1-3).

Alors que les Costarmoricains restaient sur trois revers de rang avant l’arrêt prématuré de la saison 2019-2020, leur retour à la compétition s’est soldé par une prestation efficace, ponctuée de trois points précieux face à un promu. Le technicien guingampais Jean-Baptiste Le Bescond était loin d’espérer une telle issue, après une première période brouillonne de ses protégés. Ces derniers passaient à côté de leur sujet, tandis que les Malherbistes jouaient juste et avaient logiquement débloqué la situation par Herman Moussaki (1-0, 25’).

Guingamp en fin de match

Encore en méforme malgré quelques situations (38’, 48’, 56’), l’EAG profitait d’une bévue de Mbengue pour se remettre à l’endroit, avec Abbas dans le rôle du buteur providentiel (1-1, 63’). Les visiteurs étaient libérés d’un poids et s’affirmaient davantage. Supérieur physiquement, Guingamp scellait le sort des Calvadosiens par Roux (1-2, 85’) puis Guendouz (1-3, 88’). Une affaire rondement menée pour une première porteuse de promesses.

La fiche technique

Arbitre : M. Dell Angela.

Spectateurs : 300.

BUTS. Caen (B) : Moussaki (25’) ; Guingamp (B) : Abbas (61’), Roux (85’), Guendouz (88’).

CAEN : Golotin – Fouda, Villeray, Cal, Mbengue – Kyeremeh (Boudonnet, 63’), Lepenant, Hervieu (Tutu, 73’), Moussaki – Toufiqui, Inoussa. Entraîneur : Vandeputte.

GUINGAMP : Barbet – Durivaux, Camara, Roux, Hachem (Guendouz, 62’) – Le Normand, Muyumba (Bennour, 80’), Abbas, Gaudin – Anne, Cathline. Entraîneur : Le Bescond.

 

2e journée N2.

EA GUINGAMP (B) – ST-PRYVÉ-ST-HILAIRE : 0-0

En confiance après leur succès inaugural en terres caennaises, les protégés de J-B Le Bescond n’ont pas glané trois nouveaux points face aux Pryvatins-Hilairois. « Je suis un peu déçu mais je prends volontiers ce point, à la fin, car mes garçons sont très jeunes. Lorsque tu n’arrives pas à marquer, le danger est de se déstabiliser et de concéder un but », avouait le coach d’En Avant. Face à cette solide formation de N2, les Guingampais ont eu un premier temps fort dès les premiers instants. Sur un coup franc botté par Gadji, sans un réflexe venu d’ailleurs de la tête de Mion sur sa ligne de but, les « Rouge et Noir » aurait ouvert le score (6′). Du côté du Loiret, l’attaquant le plus menaçant nommé Lemaitre prenait sa chance à deux reprises (11′, 31′) sans danger pour Youfeigane Les réservistes Guingampais finissaient bien le premier acte, Abbas sollicitait Hunou dans les gants (33′), Taha était repris de fort belle manière par Mion à l’entrée de la surface (38′), et une nouvelle fois Abbas reprenait un centre de Ndenbe sans trouver la cible (45′). « Nous devons marquer sur ce temps fort pour valider notre première mi-temps de qualité. Nous étions bien dans l’élaboration du jeu, mais on se doit d’être plus tueurs, plus de frappes sont également attendues », regrettait J-B Le Bescond. Bis-répétita en début de seconde période, où les locaux gardaient la main-mise sur le jeu. Ndenbe frappait de loin sans succès (49′), tout comme un échange vif et de qualité dans un espace très réduit entre Guendouz et Hachem qui méritait mieux (53′). Baptiste Ridira, le coach de Saint-Pryvé, ne tarissait pas d’éloges sur la formation guingampaise. « J’ai vu une équipe locale très mobile avec une animation offensive de grande qualité. Nous avons tenu à l’énergie et à la maturité », concédait-il.

La fiche technique

Arbitre : M. Akbar.

Avertissements : Guingamp (B) : N’Dembé (58′) ; St-Pryvé-St-Hilaire : Lemarie (15′), Ouattara (35′), Decker (62′), Gallas (82′).

Guingamp (B) : Youfeigane – Maronnier, Camara, Riou, Ndenbe – Muyumba, Gadji (cap) – Abbas (Bennour 77′), Taha, Guendouz (Gaudin 87′) – Anne (Hachem 42′). Entraîneur : J-B Le Bescond.

Saint-Pryvé-Saint-Hilaire : Hunou – Lemarie, Moutiapoulle, Decker, Mion – Jabi, Rouamba (Ramos 86′), Ouattara (Gallas 59′), N’Cho (Cherchour 70′) – Seidou (cap), Lemaitre. Entraîneur : B. Ridira.

3e journée N2

FLEURY 91 – EA GUINGAMP (B) : 0-0

Un match nul est venu sanctionner les débats, mercredi, entre de jeunes réservistes bretons et une formation de Fleury-Mérogis expérimentée.

Les spectateurs ont assisté à un duel serré durant lequel Fleury et Guingamp se sont rendus coup pour coup, sans toutefois trouver la faille. Séverin Guendouz se procurait les plus nettes occasions bretonnes. Tout d’abord, il s’empalait sur la défense centrale essonnienne (6’), puis voyait sa frappe sortie du pied par Petit (11’), avant d’être victime d’une faute non sanctionnée de Lelevé dans la surface de réparation (28’).

Après le repos, Petit devançait Guendouz (68’). Puis, les Costarmoricains regrettaient également d’avoir mal négocié la balle de match, sous la forme d’un coup franc plein axe aux 20 mètres qu’Abbas frappait directement sur le portier essonnien (85’).

« J’ai aligné une charnière d’à peine 17 ans de moyenne d’âge et l’équipe s’est montrée à son avantage dans l’élaboration du jeu, estimait Jean-Baptiste Le Bescond, le technicien guingampais. En revanche, il va falloir montrer plus d’envie dans le dernier geste, pour faire basculer les matchs du bon côté ». Et pourquoi pas dès samedi lors de la réception de Saint-Malo…

La fiche technique

Spectateurs : 370.

Arbitre : M. Korbas.

Avertissements. Fleury-Mérogis : Séry (19’), Touré (49’), Bovis (54’), Lelevé (84’), Sert (84’) ; Guingamp : Muyumba (40’).

FLEURY-MÉROGIS : Petit (cap.) – Bovis, Séry, Sert, Cucu – Gamiette, Lelevé, Randriambololona (Laïfa, 69’) – Gros (Djiba, 83’), Petrilli, Touré (Sauvadet, 73’). Entraîneur : Boumezoued.

GUINGAMP (B) : Youfeigane – Maronnier, Camara, Riou, Hachem – Muyumba, Gadji (cap.), Gaudin (N’Tamack, 78’) – Abbas (Bennour, 89’), Guendouz, Le Normand (Urie, 73’). Entraîneur : Le Bescond.

 

4e journée N2.

EA Guingamp (B) – US Saint-Malo : 0-0

Les uns ont joué, les autres attendus. Les uns ont osé, tenté, mais concédé leur troisième 0-0 en quatre matchs. Les autres sont restés en place, rigoureux et repartis avec ce qu’ils étaient venus chercher, le point du nul. « J’assume, entame l’entraîneur malouin Fabien Pujo, samedi, après le match. Ce n’est pas dans mon habitude de jouer comme ça, mais il fallait faire preuve d’intelligence. L’objectif était de se rassurer parce qu’on restait sur deux défaites en trois matchs, donc on a fait le choix de fermer les espaces, de les laisser faire et de subir. Je pense que si on était allé les chercher, ils nous auraient tués ».

« Surpris de la stratégie de Saint-Malo »

Avec leur bloc bas, resserré et parfaitement organisé, les Diables Noirs ont sans cesse couru après le ballon face à des Guingampais entreprenants. Mais aux fenêtres de tirs réduites et à la réussite parfois fuyante. Comme sur la frappe flottante de Hachem repoussée par le poteau (13′), la lointaine tentative de Camara détournée par Ndjalkonog (38′) ou le coup-franc de Muyumba retombé tout près du but (90′ +4)..

« On a été surpris de la stratégie de Saint-Malo. Laisser le ballon à une équipe aussi jeune que la nôtre, c’est surprenant. Et nous, il nous a manqué le petit coup du destin », regrette Jean-Baptiste Le Bescond. Quant à l’expulsion de Cillard, en toute fin de partie (90′ +5), elle arriva trop tard pour un quelconque effet sur l’issue de la partie.

Guingamp apprend, Saint-Malo limite la casse

Conséquence, les Rouge et Noir sortent d’un troisième match sans trouver le chemin des filets. Sans jouer avec un attaquant de pointe de métier face aux Malouins, non plus. Pour autant, « on peut presque gagner deux de ces trois matchs-là, analyse l’entraîneur costarmoricain. On fait les choses, mais le dernier geste n’y est pas ». En attendant, Guingamp avance et apprend. « On a peut-être fait un petit pas de plus dans la formation, savoir comment trouver les brèches ». Quand Saint-Malo limite la casse au détriment du spectacle.

La fiche technique

Arbitre : M. Mouton.

Avertissements. Guingamp : Gadji (82′), Riou (85′) ; Saint-Malo : Foulon (44′), Iva (45′), Cillard (90′ +4).

Expulsion : Saint-Malo : Cillard (90′ +5).

EA Guingamp : Youfeigane – Maronnier, Camara, Riou, Hachem – Gadji (cap.), Muyumba – Abbas (Urie 67′), Gaudin (Ntamack 72′), Le Normand (Bennour 76′) – Guendouz. Entraîneur : Jean-Baptiste Le Bescond

US Saint-Malo : Ndjalkonog – Curtius, Layahe, Cillard – Paulo, Yobé, Vieira (cap.), Hamel – Iva (Danic 63′), Foulon (Fdaouch 60′), Broquet (Clément 73′). Entraîneur : Fabien Pujo.

5e journée N2.

Chartres – EA Guingamp (B) : 3-0

Face à un prétendant à l’accession, la réserve de Guingamp a subi sa première défaite, samedi soir, en terre chartraine (3-0).

Les Guingampais de Jean-Baptiste Le Bescond, qui restaient sur trois 0-0, se faisaient une belle frayeur dès la 2e minute lorsque, sur un centre-tir de Palbrois, le gardien Youfeigane se ratait dans sa prise de balle. Le montant venait à sa rescousse. Les Chartrains privaient de ballon l’entrejeu costarmoricain et, sur une remise de la tête de Persico dans la surface, Soukouna devançait la sortie du gardien. Celui-ci parvenait à rattraper son erreur en stoppant le coup de tête du défenseur sur sa ligne (11’).

Chartres multipliait les corners mais, c’est sur un centre de Lemb, qu’il allait ouvrir la marque. Persico, au point de penalty, voyait sa frappe contrée qui revenait sur Archimbaud. D’un tir en pivot, le milieu du CCF surprenait Youfeigane, surpris par le geste somptueux de l’homme au brassard (1-0, 29’). Par la suite, les attaques guingampaises restaient stériles et le gardien Crépel n’avait rien à faire, si ce n’est de regarder filer la frappe – la seule de la partie pour l’EAG – de Carnot en sortie de but (37’). Peu avant la mi-temps, Lemb était déséquilibré dans la surface, mais l’arbitre ne bronchait pas (42’).

Chartres fait la différence

En seconde période, Guingamp se montrait un peu plus entreprenant face à des Chartrains bien organisés et qui ne concédaient toujours rien. Finalement, la délivrance allait arriver par le rentrant Villette. Pour sa première apparition en championnat dans le groupe fanion, le gamin de 19 ans se jouait de son défenseur, fixait le gardien pour offrir un caviar à Persico, auteur de son quatrième but de la saison (2-0, 88’). Et sur le dernier corner de la partie, Malaga, d’une tête décroisée, donnait un peu plus d’ampleur au score (3-0, 90’ + 3).

La fiche technique

Arbitre : M. Lungeri.

Spectateurs : 800 environ.

BUTS. Chartres : Archimbaud (29’), Persico (88’), Malaga (90’+ 3).

Avertissements. Chartres : Fardin (40’) ; Guingamp : Taha (50’).

C’CHARTRES FOOTBALL : Crépel – Louzif, Ménard, Soukouna, Malaga, Fardin, Palbrois (Colas, 62’), Archimbaud (cap.), Gazeau (Villette, 81’), Lemb (Haddadou, 74’), Persico. Non entrés en jeu : Cahart (g.), Maga. Entraîneur : Jean-Pierre Papin.

GUINGAMP (B) : Youfeigane – Durivaux, Hachem, Camara, Riou, Muyumba, Abbas (Bennour (70’), Gadji (cap.), Taha, Carnot (Guendouz, 65’), Le Normand (Urie, 62’). Entraîneur : Jean-Baptiste Le Bescond.

6e journée N2.

Sainte-Geneviève – EA Guingamp (B) : 0-0

Cinquième match consécutif sans inscrire le moindre but pour l’En-Avant, samedi, contre Sainte-Geneviève. Les Bretons vont devoir rapidement trouver la solution pour remonter au classement.

Si la réserve de Guingamp et l’équipe de Sainte-Geneviève-des-Bois disposaient d’un bilan comptable identique, samedi, au moment du coup d’envoi de la 6e journée de National 2, les dynamiques étaient, elles, diamétralement opposées. Les hommes de Jean-Baptiste Le Bescond restaient en effet sur trois nuls et une lourde défaite (3-0 à Chartres), sans inscrire le moindre but, quand les Essonniens entendaient bien surfer sur la vague du succès, obtenu à Vannes (1-0), après trois nuls de rang.

Pourtant, l’EAG faisait la meilleure impression en début de partie. Le onze costarmoricain jouait certes bien au ballon, mais connaîssait toujours de gros soucis d’efficacité. Ainsi, Abbas ne trouvait pas le cadre sur un coup-franc (9’), quand Carnot et Hachem écrasaient trop leurs tentatives (20’, 28’). « Nous manquons toujours de spontanéité dans le dernier geste, alors que nous parvenons à déséquilibrer notre adversaire », jugeait Jean-Baptiste Le Bescond.

Les esprits s’échauffent

Le second acte redémarrait avec un scénario identique. Guingamp posait le pied sur le ballon, s’installait dans la moitié de terrain francilienne et pensait obtenir un penalty. Camara se retrouvait projeté au sol dans la surface de réparation (49’), mais l’arbitre ne sifflait pas. Pire, les Guingampais perdaient leur capitaine, Ryad Hachem, quelques secondes plus tard, suite à un choc aérien avec Barcelo (50’). « On voit bien que le joueur de Sainte-Geneviève saute avec les coudes en avant, mais il n’écope pas du moindre carton. Et moi, je perds mon capitaine et unique latéral gauche », pestait Le Bescond. Ces deux faits de jeu échauffaient les esprits, notamment sur les bancs de touche, mais ne provoquaient pas de sentiment de révolte chez les joueurs de l’En-Avant. Ils se contentaient donc d’un résultat nul et vierge.

La fiche technique

Spectateurs : 670.

Arbitre : M. Potier.

Avertissements. Sainte-Geneviève : Dembélé (62’), Doucouré (90’ + 1).

SAINTE-GENEVIÈVE : Vélandia Hoyos – Diatezua (Doucouré, 40’), Blazi, Touré, Corréia – Dembélé, Rouane, Achour – Bekhadda (Kekoumana, 65’), Barcelo (cap.), Nkomb Nkomb (Nsiété, 73’). Entraîneur : Dorado.

GUINGAMP (B) : Youfeigane – Durivaux, Camara, Riou, Hachem (cap.) (Le Normand, 54’) – Carnot, Muyumba, Abbas, Urie (Guendouz, 81’) – Taha, Gaudin (Cathlin, 74’). Entraîneur : Le Bescond.

7e journée N2.

EA Guingamp (B) – Blois Football : 2-2

L’En Avant Guingamp et le Blois Football n’ont pas réussi à se départager (2-2), samedi soir. Après sept journées, les hommes de Jean-Baptiste Le Bescond concèdent ainsi leur cinquième match nul.

« On continue a faire des nuls. On ne perd pas, c’est sûr mais on n’avance pas beaucoup… », regrettait Jean-Baptiste Le Bescond.

Si les 20 premières minutes ne voyaient aucune des deux formations prendre réellement l’ascendant, Diakhaby profitait du coup-franc de Duvoux pour battre le portier guingampais (0-1, 24’). Les locaux connaissaient ensuite, par l’initiative de Le Normand, un regain d’énergie, illustré par plusieurs occasions nettes (27’, 31’). Sur un centre d’Urie, Muyumba venait logiquement récompenser les efforts guingampais et relançait son équipe juste avant la mi-temps (1-1, 43’).

« Guingamp nous a malmenés »

A la sortie du vestiaire, les coéquipiers de Gadji poursuivaient leur progression. Dans une cage vide et alors qu’il voulait dégager la balle, Rocu marquait dans son but, concrétisant, contre son gré, les efforts offensifs de l’En Avant (2-1, 55’). « On les a forcés à marquer contre leur camp », remarquait à ce propos Le Bescond. Guingamp manquait ensuite l’occasion de creuser l’écart, comme lorsque Touré déviait la frappe de Le Normand (67’), ou lorsque la tête de Gadji manquait le cadre (68’).

Alors que le bloc blésois n’avait de cesse de reculer, Kimmakon débordait pour tromper de la tête Youfeigane (2-2, 75’). L’en Avant tentait ensuite de reprendre l’avantage à plusieurs reprises, à l’instar de Camara qui buttait sur Touré (87’). « Sur la deuxième mi temps, on peut se faire carrément punir. C’est un nul vraiment très heureux pour nous », avouait Loïc Lambert.

La fiche technique

Arbitre : K. Barbin.

BUTS. Blois : Diakhaby (24’), Kimmakon (75’); Guingamp : Muyumba (43’), Rocu (55’ csc).

Avertissements. Blois : Rousseau (35’); Guingamp : Gadji (60’), Cathline (Carton rouge, 81’).

GUINGAMP (B) : Youfeigane – Maronnier, Ndenbe, Camara, Riou, Muyumba, Abbas, Gadji, Le Normand (Cathline, 72’), Gaudin (Guendouz, 65’), Urie (Kiankaulua, 88’). Entraîneur : Jean-Baptiste Le Bescond.

BLOIS : Touré – Orgebin, Rocu, Lopez, Ngouma, Rousseau, Kimmakon (Chauvier, 84’), Duvoux, Popineau (De Oliverira, 74’), Diakhaby, Dafniet (Badin, 57’). Entraîneur : Loïc Lambert.

8e journée N2.

Rouen – EA Guingamp (B) 2-2

Face à Rouen, un candidat à la montée, la réserve d’En Avant Guingamp a ramené un bon nul (1-1), ratant d’un rien un deuxième succès cette saison.

En manque de repères après la coupure de la Coupe de France, l’EAG payait d’emblée son handicap de rythme face à Rouen en concédant l’ouverture du score de Dallois dès la deuxième occasion rouennaise (1-0, 7’). Un petit exploit pour les Seinomarins qui n’avaient plus marqué depuis quatre rencontres, mais qui dans la foulée rendaient la pareille à leur adversaire. Une erreur de Ouadah dans l’entrejeu permettait à Samuel Ntamack de redistribuer les cartes en contre (1-1, 17’). Ce retour au forceps s’accompagnait d’un temps fort des Guingampais. À plusieurs reprises en position de prendre l’avantage, les tentatives d’Abbas (20’), Guendouz (30’) et Le Normand (43’) passaient près du but de Monteiro. Le gardien normand sauvait également les siens en repoussant la tentative de Durivaux (24’).

Des occasions en pagaille

Au plus fort de la domination adverse, le FCR enchaînait trois situations, par Dallois (37’, 41’) et Sidibé (40’), sans succès. Dans la lignée d’une fin de première période séduisante, les locaux poursuivaient leur travail de sape, mais tombaient sur un Youfeigane imperturbable devant Sidibé (47’).

La jeunesse guingampaise prenait le pas sur l’expérience rouennaise, puisqu’il fallait une défense héroïque du FCR pour repousser le pressing adverse quand Sanson sauvait les siens à deux reprises (59’, 67’) puis quand Abbas ratait son face-à-face (61’).

Un nul qui récompensait toutefois le contenu des deux équipes, qui manquaient tour à tour leurs deux balles de match : Sidibé (85’87’) pour le FCR, poteau d’Urie (90’) et arrêt de Monteiro sur Muyumba (90’+2) côté EAG.

La fiche technique

Arbitre : M. Beulet.

Spectateurs : 1000 environ

BUTS. Rouen : Dallois (7’) ; Guingamp : Ntamack Ndimba (17’)

Avertissements. Rouen : Sam (56’) ; Guingamp (B) : Gadji (61’), Youfeigane (89’)

ROUEN : Monteiro – Ouadah, Burel, Sanson, Bassin – Barthélémy, Sam, Benzia, Djoco – (Sahloune, 77’) – Sidibé, Dallois (Sall, 66’). Entraîneur : Giguel.

GUINGAMP (B) : Youfeigane – Durivaux, Riou, Buhanga, Hachem – Gadji, Muyumba, Abbas, Le Normand (Didot, 90’+1) – Guendouz, Ntamack Ndimba (Urie, 77’). Entraîneur : Le Bescond

9e journée N2.

EAG B – Versailles : 1-2.

Dans des conditions climatiques compliquées, les Guingampais accueillaient, samedi, Versailles dans le cadre de la 9e journée de national 2. Et les Costarmoricains n’ont pas été à la hauteur d’une partie qu’ils n’ont jamais vraiment maîtrisée. Un match à oublier.

Mauvaise opération pour Guingamp. Battus à domicile par Versailles, samedi, les protégés de Jean-Baptiste Le Bescond ont laissé filer trois points face à un autre prétendant au maintien. « On ne méritait pas plus car on n’a pas joué en équipe, regrettait l’entraîneur breton. C’est la deuxième fois que ça arrive. Certains joueurs ne sont pas dans l’esprit pour disputer des rencontres de ce niveau-là. Et comme ils n’ont pas de marge suffisante… »

À peine mieux en seconde

Gênés par un vent extrêmement fort face auquel ils ont évolué en première période, les Costarmoricains ont cédé trop rapidement suite à une perte de balle de Carnot devant sa surface (0-1, 39’). Les Versaillais ont ensuite doublé la mise juste avant la pause sur une action parfaitement construite (0-2, 44’). « Les conditions climatiques ont rendu le match difficile et, lorsque c’est le cas, il ne faut surtout pas donner de but, ruminait encore le Guingampais. On n’a pas su le faire. J’avais demandé autre chose sur la deuxième période, on a à peine vu mieux dans l’envie et l’état d’esprit. Il y a des joueurs trop suffisants ».

Pression désordonnée

Car même avec le vent, les Costarmoricains ne sont jamais vraiment parvenus à prendre le match à leur compte et à déstabiliser un adversaire très organisé. S’il y eut bien cette réduction de l’écart de Taha, suite à un bon travail d’Urie (1-2, 68’), leur pression erratique et désordonnée ne suffit à égaliser. Un match à oublier.

La fiche technique

Arbitre. Roffet.

BUTS. Guingamp : Taha (68’) ; Versailles : Hidasse (39’), Durand (44’).

Avertissements. Guingamp : Buhanga (10’) ; Versailles : Gnahoré (45’+2).

GUINGAMP. Youfeigane – Durivaux, Buhanga, Riou, Hachem (c., Maronnier, 21’) – Muyumba, Carnot – Urie, Taha, Le Normand (Abbas, 46’) – Ntamack (Guendouz, 64’). Entraîneur : J.-B. Le Bescond.

VERSAILLES. El Kharroubi – Alledji, Durand de Gevigney, Gnahoré, Goncalvès – Kheche, Benaniba – Hidasse, Berkak (Nziengui, 70’), Louvet (Thiaw, 57’) – Koné (Lumon, 82’). Entraîneur : Y. Chibhi.

e

 

Min.
M.
Tit.
Entré
Sorti
But(s)
Jaune
J+J
Rouge
Tristan Muyumba
810′
9
9
1
1
Mathis Riou
720′
8
8
1
Dominique Youfeigane
720′
8
8
1
Chafik Abbas
699′
9
8
1
5
1
Hady Camara
630′
7
7
Ryad Hachem
572′
8
7
1
2
Momar Gadji
561′
7
6
1
3
Théo Le Normand
522′
8
7
1
7
Dylan Durivaux
450′
5
5
Sabri Guendouz
449′
8
4
4
1
1
Lucas Maronnier
430′
5
4
1
Jules Gaudin
381′
6
5
1
4
Ervin Taha
360′
4
4
1
1
Axel Urie
341′
7
3
4
2
Louis Carnot
270′
3
3
Lamine Buhanga
180′
2
2
1
Logan Ndenbe
180′
2
2
1
Samuel Ntamack
173′
4
2
2
2
1
Souleymane Anne
120′
2
2
2
Hugo Barbet
90′
1
1
Baptiste Roux
90′
1
1
1
Yoann Catheline
83′
3
1
2
1
1
Najib Bennour
69′
6
6
Vicky Kiankaulua
2′
1
1
Matteo Didot
1′
1
1