J17 : Domino’s Ligue 2 – Paris FC – Guingamp : 0-3

C’est par un froid sibérien qu’En Avant s’est logiquement et largement imposé (3-0) au Paris FC. Dans un stade Charléty où les chants des 194 supporters guingampais qui garnissaient l’espace « visiteurs », ont résonné tout au long du match, la bande de Sylvain Didot a réussi à déjouer les pièges d’une équipe parisienne pourtant en net regain de forme ces dernières semaines. Les Guingampais ont fait ce qu’il fallait pour s’imposer nettement en inscrivant trois jolis buts. Après un sauvetage d’Anthony Maisonnial sur une frappe à bout portant de Gaëtan Bussmann (9e), l’EAG a logiquement ouvert le score par Frantzdy Pierrot, auteur d’une « Madjer » sur un centre de Youssouf M’changama (0-1, 23e). Maisonnial devait de nouveau s’interposer sur une frappe aussi puissante que lointaine de Ronny Rodelin (37e). De son côté, le PFC n’inquiétait guère Théo Guivarc’h, bien protégé par une défense attentive. On pouvait juste regretter la sortie de Mehdi Merghem victime d’une semelle de Nomenjanahary qui aurait mérité d’être sanctionnée d’une expulsion (20’).

Le Doublé de Pierrot, la première de cap’tain Phiri

En début de seconde période, le Paris FC mettait un peu plus d’intensité dans son jeu, sans être toutefois inquiétant pour ce Guingamp solide et réaliste. À l’heure de jeu, l’EAG pliait l’affaire en deux minutes et deux buts d’école. Le premier pour Lebo Phiri (son 1erle jour de son 70ematch sous le maillot rouge) au départ et à la conclusion d’une action menée sur l’aile droite avec Bryan Pelé (62’)… le second pour Frantzdy Pierrot qui se jouait de Yohou avant d’adresser une frappe monstrueuse de puissance sous la barre (64’). La 6e réalisation du Haïtien. La messe était dite et les Guingampais pouvaient tranquillement gérer la fin de match avant de venir communier avec leur public.

La fiche technique

Arbitre :M. Petit

Spectateurs :2 023

BUTS.Guingamp : Pierrot (24’, 64’), Phiri (62’)..

Avertissements.Paris FC : Nomenjanahary (17’), Ménez (43’), Kanté (57’), Bazdarevic (57’, entraîneur), Abdeldjelil (89’); Guingamp : Rodelin (54’).

PARIS FC :Maisonnial – Kanté, Yohou, Felipe Saad – Bamba, Mandouki (cap.), Kikonda (Lopez, 73’), Nomenjanahary – Ménez (Armand, 65’) – Abdeldjelil, Timité (Maletic, 81’).

Non entrés en jeu : Demarconnay (g.), Martin, Rabiu, Sarr.

GUINGAMP :Guivarch – Mellot, Eboa Eboa, Niakaté, Bussmann – Valdivia, Phiri (cap.), M’Changama (Ba, 83’) – Merghem (Pelé, 20’), Pierrot, Rodelin (Gomis, 65’).

Non entrés en jeu : Youfeigane (g.), Palun, Kerbrat, Roux.