N2: Saint-Pryvé – EAG B 1-1

L’article du Télégramme

En Avant Guingamp. National 2 : Guingamp a tenu le choc face à Saint-Pryvé

Dominé et proche de la rupture en seconde période, samedi contre Saint-Pryvé, Guingamp n’a pas craqué, prolongeant sa bonne série depuis le début de saison (1-1).

Dans la lignée de ses dernières sorties, l’En Avant a affiché de la solidité et un mental à toute épreuve, samedi. Les premières banderilles étaient signées de Saint-Pryvé par l’intenable Konongo (2’, 3’), mais les Guingampais se facilitaient la tâche en débloquant la situation sur leur première situation. Ainsi, Mehdi Baaloudj remportait son duel face à Chatelain, lançant sur de très bons rails la formation costarmoricaine (0-1, 7’). Si celle-ci reculait au gré des offensives loirétaines, elle ne rompait pas. La faute à un certain manque de réalisme des locaux, quand Nzuzi butait sur Barbet (38’) et que Ouattara trouvait la transversale (42’). Entre-temps, l’EAG pouvait ruminer de n’avoir pas su enfoncer le clou, ratant un penalty par Taha (35’).

Guingamp a du caractère

Acculé dans son camp et clairement sans munition, la troupe de Jean-Baptiste Le Bescond tenait le choc malgré les offensives loirétaines de plus en plus consistantes. Dominateur sans partage, Saint-Pryvé manquait clairement de réalisme, mais ne pouvait s’en tenir seul responsable, quand Diawara, seul au point de penalty, ne cadrait pas sa remise (55’). Ce qui devait arriver arriva. Sur une belle pression des locaux, Ouattara réglait la mire (1-1, 62’). Se sentant pousser des ailes, ces derniers continuaient de mener la vie dure aux Guingampais, qui réussissaient à limiter les dégâts, repoussant les ultimes menaces adverses (78’, 87’). Un point du match nul presque inespéré pour l’En Avant.

La fiche technique

Arbitre : M. Sorel.

Spectateurs : 300 environ.

BUTS. Saint-Pryvé : Ouattara (62’) ; Guingamp : Baaloudj (7’).

SAINT-PRYVÉ : Chatelain – Seidou, N’Diaye, Cottereau, Konongo – Ouattara, Ramos, Jabi (Inwen, 66’) – N’Cho – Diawara (Cherchour, 71’), Nzuzi. Entraîneur : Ridira.

GUINGAMP : Barbet – Sivis (M’Roivili, 66’), Vitelli, Doukouré, Etienne – Dosso, Le Normand, Luvambo – Taha, Baaloudj, (Ndimba, 78’), Bennour (Kiankaulua, 73’).