photo equipe

Préparation : EAG-REIMS 4-1

 

Mené assez logiquement par le stade de Reims en première mi-temps, l’EAG a complètement renversé la tendance en seconde période en inscrivant quatre buts dans le dernier quart d’heure.

Comme prévu, Antoine Kombouaré alignait le onze ayant disputé les vingt dernières minutes samedi dernier à Granville. Dans sa logique de répartition équitable du temps de jeu, le coach a ainsi eu le loisir de voir évoluer l’intégralité de ses joueurs pendant au moins 70 minutes en l’espace de trois jours.

Un début de rencontre 100% guingampais

Ce mardi soir à Saint-Quay-Portrieux, pour le grand plaisir des 2 500 spectateurs présents au stade Eugène Lallinec, les Guingampais ont eu la bonne idée de zapper le traditionnel round d’observation. Ils attaquaient la rencontre pied au plancher. Positionné attaquant axial, Marcus Thuram se signalait en adressant la première frappe du match, un essai que captait le gardien rémois Nicolas Lemaitre (3’). Le même Lemaitre était, ensuite, tout heureux de voir la reprise de Thuram heurter son poteau droit (6’). Une énorme occasion initiée sur la droite par Cheik Traoré. En Avant confirmait son entame dynamique en confisquant le ballon. Yannis Salibur, Marcus Thuram, Yeni Ngbakoto ou encore Jeremy Livolant donnaient le tournis aux défenseurs champenois. Au quart d’heure, les débats s’équilibraient. Les joueurs de David Guion effectuaient leur premier tir par Kyei, qui tentait sa chance de loin sans toutefois inquiéter Denis Petric.

Reims ouvre le score sur un but gag

Le gardien d’En Avant était ensuite moins inspiré sur un tir lointain de Cafaro qui bénéficiait d’un rebond pour ouvrir le score (1-1, 25’). Ce but marquait le début d’une période d’approximations pour les deux formations. Une reprise de la tête trop enlevée de Koita sur corner (33’) aurait pu permettre aux Guingampais de revenir au score. Le buteur Cafaro tentait à nouveau sa chance mais cette fois, Petric faisait preuve de davantage de vigilance (35’).  Les Rémois auraient pu doubler la mise sur un ballon perdu aux 20 mètres par Ludovic Blas, heureusement Denis Petric s’imposait dans son face à face avec Kyei (41’). Cafaro, décidément très actif sur son côté droit, se signalait par une nouvelle frappe, cette fois non cadrée (44’) avant que l’arbitre siffle la mi-temps .

Au retour des vestiaires, c’est En Avant qui se signalait en premier. Thuram, auteur d’un joli numéro dans la surface, tentait sa chance obligeant Carrasso qui venait de remplacer Lemaitre à la pause, à concéder un corner (50’). La réponse rémoise était immédiate.

Doublés pour Salibur et Ngbakoto

Profitant d’espaces au milieu de terrain, Reims se montrait dangereux sur chaque contre à l’image de Cafaro qui se signalait encore par un bon centre que Koita dégageait difficilement en corner (56’). Kyei trouvait ensuite le poteau après un déboulé sur l’aile gauche (62’). À la 65e minute, Antoine Kombouaré procédait à 10 changements. Lucas Deaux de la tête sur corner (66’) puis Nolan Roux (68’) tout près de reprendre un centre de Marcus Coco, redonnaient des couleurs à l’équipe. Plus agressifs, les coéquipiers de Christophe Kerbrat, montraient un visage plus séduisant et dominait la fin de match.  Tout d’abord, un centre en retrait de Nicolas Benezet ne trouvait pas preneur (70’). Une action qui annonçait l’égalisation de Yannis Salibur qui voyait sa frappe des 25 mètres déviée par Abelhamid hors de portée de Carrasso ( 1-1, 75’). Si les deux premiers buts ne furent pas très académiques, le troisième de Yannis Salibur fut de toute beauté. Suite à un beau mouvement collectif, Jordan Ikoko centrait pour Yannis Salibur qui reprenait instantanément et trouvait la lucarne de Carrasso (2-1, 80’). La fin de match ressemblait à un cavalier seul : Yeni Ngbakoto, entré à nouveau en jeu, s’offrait lui aussi un doublé en reprenant de près, deux tirs de Nolan Roux et Marcus Coco, repoussés par Carrasso (87’ et 90’).

La feuille de match

EAG-REIMS 4-1 (0-1)

Buts : Salibur (74’, 80’) Ngbakoto (87’, 90’) pour Guingamp. Cafaro (22’)  pour Reims

Arbitrage de Monsieur Le Paysan

Guingamp : Petric – Traoré (Ikoko 65’), Koita (Kerbrat 65’), Sorbon (Eboa Eboa, 65’), Rebocho (tbanou, 65’)–  Didot (Phiri, 65’), Blas Deaux, 65’) – Salibur (Ngbakoto 81’), Ngbakoto (Benezet 65’), Livolant (Coco, 65’) – Thuram (Roux, 65’). Entr : Antoine Kombouaré

Reims: Lemaitre, Disasi, Fontaine, Abdelhamid, Kamara – Romao (Chavalerin, 60’), Mbemba, Cafaro, Ndom, Pinson, Kyei. Entr : David Guion

La galerie photos :