Avant STRASBOURG-EAG: Kerbrat-Sorbon, une histoire qui dure

Avant la rencontre de reprise vendredi à Strasbourg, eaguingamp.com vous propose un coup de projecteur en chiffres, sur l’association Christophe KERBRAT – Jeremy SORBON, la charnière la plus fréquemment alignée en Ligue 1 depuis quatre saisons et dix-neuf matchs.

 

KERBRAT-SORBON en chiffres

  • 171 Le nombre de matchs possibles en Ligue 1 (en 4 saisons et 19 matchs) – Christophe Kerbrat n’a manqué que 20 des 171 matchs de L1, Jeremy Sorbon, seulement 16 . Sur ces 171 matchs, ils en ont disputé 138 ensemble (80,70%)
  • 33 Le nombre de matchs sans trace du duo sur la pelouse
  • 209 matchs possibles, toutes compétitions confondues, seulement 48 matchs sans l’un ou l’autre.
  • 11 728 Le temps de jeu passé ensemble en Ligue 1
  • 23 le nombre record de matchs consécutifs disputés en charnière centrale par le duo (du 11 août 2013 (EAG-OM J1 1-3) au 1 février 2014 (Bastia-EAG J23 3-2). Ressentant une douleur à l’échauffement lors de la rencontre suivante face à Reims au Roudourou (1-2), Jérémy Sorbon avait cédé sa place à Grégory Cerdan).
  • 14 Le nombre de fautes commises par le duo lors des matchs aller.  En 19 matchs, Christophe Kerbrat a été auteur de seulement 8 fautes alors que Jeremy Sorbon, en 16 matchs n’a commis que 6 fautes. A pareille époque la saison passée, Christophe avait été sanctionné à 7 reprises et Jeremy sanctionné en 12 occasions. Des chiffres qui n’empêchait pas En Avant de posséder la 4e meilleure défense de Ligue 1 à mi-parcours. 
  • 129  le nombre de matchs L1 disputés avec la charnière Kerbrat-Sorbon au coup d’envoi 
  • 130 Le nombre de matchs L1 disputés avec la charnière Kerbrat-Sorbon pendant au moins une mi-temps:  132 – seule exception Bordeaux cette saison, Christophe Kerbrat a débuté au poste d’arrière droit au coup d’envoi avant d’être resitué dans l’axe à la mi-temps
  • le nombre de matchs non terminés par Christophe Kerbrat (3 blessures, 2 expulsions) 2 pour Jérémy Sorbon (2 blessures )
  • seul match sur 171 en Ligue 1 sans les deux joueurs (Lorient-Guingamp 4-3 le 20 février 2016 –  27e j). Il est arrivé une autre fois de jouer sans les deux joueurs (0-0 victoire aux tirs au but en 2016-2017). Cinq jours après l’avoir emporté 3-1 à Lyon, Antoine Kombouaré avait Baïssama Sankoh et Benjamin Angoua en charnière centrale.